Quels sont les symptômes du rhume des foins ?

Douleurs musculaires : ostéopathie ou reboutage ?
28 mars 2024
 

Le rhume des foins est causé par une réaction allergique au pollen de certaines plantes.

Cette allergie saisonnière affecte de nombreuses personnes chaque année, provoquant une variété de symptômes désagréables qui peuvent perturber la vie quotidienne. Comprendre les symptômes du rhume des foins est essentiel pour reconnaître et gérer efficacement cette condition allergique et intervenir au bon moment ; le but est alors d’aider le corps à se protéger efficacement et à se défendre de ces agents extérieurs !

 
 

Reconnaître les symptômes du rhume des foins

Le rhume des foins, ou rhinite allergique saisonnière, est une réaction allergique déclenchée par le pollen de certaines plantes. Les symptômes typiques peuvent varier en intensité selon la personne et la quantité de pollen présente dans l'air mais un grand nombre d’entre eux sont généralement communs, laissant peu de place à des symptômes rares.

Le symptômes nasaux

Les symptômes nasaux du rhume des foins sont les suivants :

  • Des éternuements répétés : ils sont nombreux et peuvent survenir en rafales ;
  • Des écoulements : le nez coule souvent clair et peut devenir épais, jaune verdâtre ;
  • La congestion nasale : le nez peut être bouché, rendant la respiration difficile ;
  • Les démangeaisons nasales : sensation de démangeaisons à l'intérieur du nez.

Les symptômes oculaires

Les symptômes oculaires sont les suivants :

  • Des yeux rouges et larmoyants : ils peuvent être irrités, rouges et larmoyants ;
  • Des démangeaisons oculaires : sensation de démangeaisons dans les yeux ;
  • Une sensation de brûlure oculaire : les yeux peuvent parfois brûler ou piquer.

Les autres symptômes possibles

Les autres symptômes possibles sont également nombreux mais ne se font pas rares ; ils peuvent survenir d’un cas à l’autre :

  • Des démangeaisons de la gorge : démangeaisons à l'arrière de la gorge ;
  • Une toux sèche : parfois présente, elle est due au drainage post-nasal ;
  • La fatigue : se sentir fatigué en raison de l'effet des symptômes allergiques.

Des symptômes moins fréquents que l’on peut également attribuer à d’autres maladies sont la perte de l’odorat et du goût ainsi que des maux de tête dus à la pression sinusoïdale.

A savoir : les symptômes du rhume des foins sont souvent déclenchés par la pollinisation de certaines plantes, généralement au printemps et en été. Le type de pollen déclencheur peut varier en fonction de la saison. Par exemple, le pollen de bouleau est généralement présent au printemps, tandis que le pollen de graminées est plus commun en été.

Ces symptômes peuvent varier en fonction de la gravité de l'allergie et de l'exposition au pollen. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié pour les atténuer. A Lausanne, notre cabinet est ouvert pour toute demande de prise en charge complémentaire aux traitements traditionnels !

 
 

Comment soulager les symptômes ?

Le traitement du rhume des foins vise généralement à soulager les symptômes et à réduire la réaction allergique. Voici toutes les approches et stratégies qui sont à votre disposition pour aider votre organisme à faire face aux pollens fautifs.

Éviter les allergènes

Éviter les allergènes est l’une des manières les plus efficaces pour ne pas subir les symptômes du rhume des foins et, pourtant, cela n’est pas le plus évident. Essayez de rester à l'intérieur autant que possible pendant les périodes de forte concentration de pollen, en particulier tôt le matin et tard dans l'après-midi. Gardez les fenêtres fermées dans la maison et la voiture pour éviter que le pollen ne rentre et, si vous devez sortir pendant les pics, portez un masque.

L’immunothérapie allergénique

L’immunothérapie allergénique, que l’on nomme également la désensibilisation, est particulièrement commune de nos jours. Il s’agit d'injections administrées régulièrement pour augmenter la tolérance au pollen et réduire la sévérité des symptômes sur le long terme. Une alternative existe : les gouttes à placer sous la langue et qui doivent être prises quotidiennement.

Les approches naturelles

Les approches naturelles sont nombreuses pour éviter toute prise médicamenteuse ou autres méthodes trop invasives pour le corps.

  • Le lavage nasal : utilisez une solution saline pour rincer les sinus et éliminer le pollen et autres irritants ;
  • L’humidificateur ou le purificateur d'air : il aide à réduire les allergènes dans l'air intérieur ;
  • L’acupuncture : certaines personnes trouvent un soulagement en utilisant cette méthode naturelle qui consiste à stimuler des points spécifiques du corps pour aider ce dernier à se défendre naturellement contre les pollens ;
  • La gestion du stress : le stress peut aggraver les symptômes du rhume des foins.

Parmi toutes ces approches nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers les méthodes naturelles citées précédemment ou de prendre rendez-vous auprès de notre cabinet pour découvrir comment nous pouvons vous aider à soulager voire à oublier les symptômes du rhume des foins, naturellement.